L&#39ONU participe à une campagne de vaccination massive en Haïti

6 novembre 2007

Le Fonds des Nations Unies pour l&#39enfance (UNICEF) et l&#39Organisation mondiale de la santé (OMS) participent avec d&#39autres organismes internationaux à une large campagne de vaccination en Haïti, où le ministère de la Santé Publique espère toucher 58% de la population.

« D'un coût total de 9,5 millions de dollars américains, la campagne de vaccination s'inscrit dans le cadre de la lutte contre des maladies telles que la rougeole, la rubéole, le tétanos et la polio », indique un communiqué publié par la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Environ 5,7 millions de personnes sont visées par cette campagne destinée à prévenir des risques d'épidémie massive dans le pays. Le tétanos des nouveau-nés, par exemple, mais aussi la rubéole représentent des maladies qui sont évitables, mais malheureusement toujours présentes en Haïti, explique le communiqué.

Les vaccinations seront effectuées dans des centres de santé, dans des écoles, mais aussi en suivant une stratégie de porte-à-porte dans les zones à forte densité de population.

Hédi Annabi, le Représentant spécial du Secrétaire général dans le pays, a souligné le caractère « exceptionnel » de cette campagne, qui est selon lui « un parfait exemple de ce qui peut être accompli lorsque les autorités haïtiennes, les différentes agences du système des Nations Unies, la MINUSTAH et la communauté internationale travaillent en étroite collaboration ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.