Ban Ki-moon réaffirme la détermination de l&#39ONU à renforcer la coopération avec ses partenaires régionaux

Ban Ki-moon réaffirme la détermination de l&#39ONU à renforcer la coopération avec ses partenaires régionaux

media:entermedia_image:e62fc3d6-4929-47e5-99f5-9e17eba2253d
Prenant la parole ce matin à l&#39occasion du deuxième débat public consacré par le Conseil de sécurité au rôle des organisations régionales et sous-régionales dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales, le Secrétaire général de l&#39ONU, Ban Ki-moon a réaffirmé la détermination de l&#39Organisation à poursuivre et renforcer la coopération avec ces partenaires.

Ce dernier a souligné que les partenariats de l'ONU avec ces organisations n'ont jamais été « aussi forts et dynamiques qu'aujourd'hui », comme en témoignent, entre autre, l'établissement d'une Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD) et d'une médiation politique au Darfour, la coopération avec l'Union européenne dans la protection des civils au Tchad et en République centrafricaine, l'action commune entreprise avec l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est sur le Myanmar, ou la collaboration avec l'Organisation des États américains pour appuyer le processus électoral en Haïti.

Le Secrétaire général a estimé que ces actions permettaient à l'ONU « de réagir plus promptement « en cas de crise et « plus efficacement » en matière de consolidation de la paix après un conflit.

Par ailleurs, a indiqué Ban Ki-moon, l'ONU est déterminée à contribuer au renforcement des capacités des organisations régionales et sous-régionales « pour qu'elles puissent mener à bien des opérations de prévention des conflits, de rétablissement et de maintien de la paix dans leur région respective ».

Les propositions qu'il a présentées à l'Assemblée générale pour renforcer le Département des opérations de maintien de la paix et le Département des affaires politiques vont dans ce sens, a-t-il précisé.

Ce deuxième débat d'une journée consacré par le Conseil de sécurité à cette question est dirigé par le ministre indonésien des affaires étrangères, Hassan Wirajuda, dont le pays assure la présidence du Conseil au mois de novembre.