Liban : des réfugiés palestiniens retournent au camp de Nahr el-Bared

2 novembre 2007

L&#39agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens annonce aujourd&#39hui le retour de familles déplacées du camp de Nahr el-Bared, qui avaient fui les combats du mois de mai dernier entre l&#39armée libanaise et les militants islamistes du Fatah al-Islam.

L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA) a construit 56 abris temporaires bénéficiant de connections au réseau d'eau et d'électricité pour les familles de retour, a rapporté la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

« Elle a aussi aidé 3.000 familles grâce à des allocations logement et des logements temporaires ». a-t-elle précisé.

Le camp de réfugiés palestiniens qui abritait près de 30.000 personnes à proximité de Tripoli, au nord du Liban, a été pratiquement détruit par le siège de l'armée libanaise pour extirper les militants terroristes qui y avaient pris position et refusaient de se rendre.

Ce n'est qu'au mois de septembre que l'armée libanaise a réussi à en reprendre possession (dépêche du 4.09.2007). Cent cinquante-huit soldats ont péri lors des combats.

L'UNWRA s'est par ailleurs dite préoccupée par les informations selon lesquelles la fourniture de carburant par l'oléoduc de Nahel Oz aurait subi des réductions.

Cela pourrait avoir de graves conséquences, a prévenu l'agence.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.