Le Conseil de sécurité proroge de six mois la mission des Nations Unies au Soudan

1 novembre 2007

Notant des retards dans la mise en oeuvre de l&#39Accord de paix global au Soudan, le Conseil de sécurité a prorogé hier le mandat de la Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS) jusqu&#39au 30 avril 2008.

En adoptant à l'unanimité la résolution 1784 (2007), le Conseil de sécurité a appelé les parties à redéployer leurs forces loin de la frontière contestée Nord-Sud et à accepter une opération de contrôle et de vérification de l'UNMIS dans la région d'Abyei.

Il a aussi rappelé le rôle d'appui de la mission dans le processus de désarmement au Sud-Soudan et au Nord-Soudan et dans la préparation des élections et référendums prévus par l'Accord de paix global.

L'application de l'Accord de paix Nord-Sud est essentielle au règlement de la crise au Darfour, a souligné le Conseil, qui a appelé au déploiement intégral de l'Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD).

Il a également souhaité que la Commission du bilan et de l'évaluation, qui surveille la mise en oeuvre de l'Accord et dont il attend les recommandations en janvier 2008, soit « redynamisée » et que son autonomie soit renforcée.

Le Conseil s'est par ailleurs félicité que le retour au Sud-Soudan des personnes déplacées et des réfugiés se poursuive.

Tout en redisant sa préoccupation face aux restrictions et « l'ensemble des obstacles bureaucratiques » qui entravent les mouvements de personnel et de matériel de la mission, il a demandé au gouvernement d'unité nationale de « coopérer sans réserve avec toutes les opérations menées par les Nations Unies sur son territoire dans l'exécution de leur mandat ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.