Afghanistan : la production d&#39opium en croissance de 34%

31 octobre 2007

L&#39Office des Nations Unies contre la drogue et le crime prévient aujourd&#39hui contre un « tsunami » de l&#39opium en provenance d&#39Afghanistan, alors que la production a cru en 2007 de 34%.

« L'Afghanistan a connu une récolte record de 8.200 tonnes d'opium en 2007, soit 34% de plus qu'en 2006. Les exportations d'opium sont évaluées à 4 milliards de dollars, soit 29% de plus qu'en 2006 », affirme un communiqué publié à Kaboul.

« L'économie de l'opium s'élève désormais à 53% du PNB légal du pays ».

La valeur de ces « exportations mortelles » s'accroît après chaque passage aux frontières, et quand l'héroïne arrive dans les rues de Moscou, de Londres ou de Paris, elle peut valoir 100 fois plus, indique l'ONUDC.

Une réunion de hauts responsables internationaux de la lutte contre les stupéfiants se tient aujourd'hui à Kaboul afin d'essayer de limiter les flux en provenance d'Afghanistan, dans le cadre d'une initiative lancée en 2003 et connue sous le nom de Pacte de Paris.

La réunion se penche sur le fait que 24% de l'opium afghan est saisi chaque année, contre 48% de la cocaïne colombienne. En Asie centrale, notamment au Tadjikistan, ce taux descend à 4%.

Depuis 2005, de nouvelles routes de l'héroïne ont émergé, à travers le Pakistan, l'Inde et la Chine.

« Si les contrôles aux frontières ne sont pas améliorés, les voisins de l'Afghanistan seront frappé par un tsunami de la drogue la plus dangereuse », a prévenu le directeur de l'ONUDC, Antonio Maria Costa.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.