L&#39ONU veille sur les enfants tchadiens qui allaient être envoyés en France

26 octobre 2007

Le Fonds des Nations Unies pour l&#39enfance (UNICEF) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) s&#39assurent que les enfants tchadiens qui allaient être envoyés en France reçoivent les soins nécessaires.

« Selon l'UNICEF, ce qui s'est passé était à la fois illégal et totalement irresponsable », a déclaré la porte-parole du Secrétaire général aujourd'hui lors du point de presse.

Hier, 103 enfants ont été récupérés par la police tchadienne alors qu'ils allaient embarquer à bord d'un avion à destination de la France pour y être adoptés.

L'UNICEF a distribué des biscuits protéinés et des jouets aux enfants. Par ailleurs, des enquêtes sont en cours pour retrouver les membres de la famille des enfants.

Quand les enfants sont séparés de leurs parents et de leurs communautés par une catastrophe naturelle ou un conflit armé, a expliqué l'agence, il ne faut pas croire qu'ils n'ont plus de parent proche en vie.

Selon la presse, le président Idriss Deby a aujourd'hui accusé les membres de l'organisation non-gouvernementale française responsable de l'opération « d'enlèvement pur et simple ».

La presse a également rapporté que l'association mise en cause s'était défendue d'avoir voulu favoriser les adoptions, l'opération visant, selon elle, à sauver de la mort des orphelins affectés par la guerre civile au Darfour et de les faire accueillir par des familles.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.