Afghanistan : l&#39insécurité touche particulièrement les enfants, déplore l&#39UNICEF

25 octobre 2007

Le Fonds des Nations Unies pour l&#39enfance (UNICEF) a indiqué dans son dernier rapport sur l&#39Afghanistan que si la situation des enfants s&#39est globalement améliorée, les progrès se voient menacés par l&#39insécurité qui a repris dans le pays.

« Il y a eu des progrès considérables dans les secteurs de la santé, de la nutrition et de l'éducation ces dernières années. La majorité de la population a maintenant accès à un ensemble de services de santé élémentaires », indique un communiqué publié aujourd'hui à Genève à l'occasion de la sortie du rapport « Child Alert Afghanistan ».

Depuis la chute du régime Taliban, les progrès en faveur des enfants ont été considérables. La couverture des vaccinations élémentaires est passée de 56% en 2001 à 90% en 2006. L'inscription dans les écoles est également bien supérieure. Un tiers des enfants inscrits sont des filles, alors qu'elles ne représentaient que 3% pendant le gouvernement Taliban.

Cependant, la résurgence de l'insécurité, dans le sud du pays en particulier, a provoqué la fermeture de nombreuses écoles et les travailleurs humanitaires ne peuvent parfois pas atteindre les familles les plus défavorisées dans les zones critiques. « Au moins 78 districts ont été classés par l'ONU comme extrêmement dangereux, et inaccessible pour les travailleurs humanitaires de l'ONU », indique le communiqué.

Le sud du pays est particulièrement touché par l'insécurité. Comme preuve de son impact sur l'activité humanitaire, une campagne contre la poliomyélite a réussi à faire baisser les cas de 31 en 2006 à 9 en 2007. Mais sur ces 9 cas enregistrés, 7 se trouvaient dans les zones les plus dangereuses du sud et de l'est du pays.

Le rapport souligne donc la nécessité d'améliorer la situation sécuritaire, en particulier pour les femmes et les filles. L'Afghanistan a un des taux les plus élevés de mortalité maternelle dans le monde, dit le rapport, et il ne baissera pas si les femmes n'ont pas accès à de meilleurs services de santé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.