HCR : le trafic humain dans le Golfe d&#39Aden en augmentation

16 octobre 2007

Selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), le trafic de personnes dans le Golfe d&#39Aden a augmenté ce mois-ci, ainsi que le nombre de victimes.

« Plus de 38 bateaux de passeurs – soit une moyenne de trois bateaux par jour – ont été enregistrés arrivant sur les côtes du Yémen pendant les 13 premiers jours d'octobre, transportant près de 3.800 personnes », a déclaré Jennifer Pagonis, la porte-parole du HCR, selon un communiqué publié aujourd'hui à Genève.

« La mort de 38 personnes a été confirmée alors que 134 autres sont toujours portées disparues », a-t-elle ajouté.

En septembre, 5.808 personnes sont arrivées au Yémen, 99 autres sont mortes pendant le voyage et 141 portées disparues (dépêche du 14.09.2007).

Les passagers, des Somaliens et des Ethiopiens, ont rapporté au personnel du HCR qu'ils avaient été victimes de violences de la part des trafiquants et que certains de leurs compagnons avaient été jetés à l'eau.

La traversée du Golfe d'Aden est périlleuse, mais la violence, la pauvreté et le manque de perspectives poussent les Somaliens et les Ethiopiens à vouloir rejoindre les terres yéménites.

La porte-parole a annoncé que cette année, 18.757 personnes au total ont traversé le golfe d'Aden par bateau. Quelque 404 d'entre elles sont mortes et 393 sont toujours portées disparues.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.