Soudan : l&#39ONU appelle à la préservation de l&#39Accord Nord-Sud

15 octobre 2007

Le Secrétaire général s&#39est déclaré préoccupé par la décision du Mouvement de libération du peuple du Soudan (MPLS) de suspendre sa participation au gouvernement d&#39unité nationale.

Dans un message transmis le 12 octobre, il a appelé les deux parties à l'Accord général de paix à résoudre la situation de manière à préserver l'intégrité de cet Accord.

Le Secrétaire général « exhorte les parties, en particulier le Parti du congrès national à prendre de façon urgente les mesures nécessaires visant à traiter les questions en suspens liées à la mise en ?uvre de l'Accord général de paix ».

Ban Ki-moon réitère la disposition des Nations Unies à « à aider les parties à accélérer les progrès sur ces questions, à restaurer la confiance indispensable entre elles et à maintenir sur les rails l'application de l'Accord de paix ».

La signature à Naivasha, au Kenya, le 31 décembre 2004 des derniers protocoles aux accords globaux entre le gouvernement soudanais et les rebelles du sud du pays, avait mis fin à une guerre civile de 21 ans, qui a fait deux millions de morts et causé le déplacement de quatre millions de Soudanais.

L'accord ouvrait la voie à l'entrée au gouvernement des ex-rebelles du Sud du pays, opposés à la tentative du gouvernement central de Khartoum d'imposer la loi islamique stricte (charia) à tout le pays et réclamant un partage équitable des ressources naturelles.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.