Ethiopie/Erythrée : Ban Ki-moon préoccupé par les échanges de tirs

11 octobre 2007

Le Secrétaire général s&#39est déclaré aujourd&#39hui préoccupé par les tensions croissantes entre l&#39Éthiopie et l&#39Érythrée, notamment les incidents liés à des échanges de tirs et le renforcement des forces militaires dans la zone frontalière.

« Le Secrétaire général appelle l'Erythrée et l'Ethiopie à faire preuve de la plus grande retenue, à respecter les engagements pris en vertu des Accords d'Alger, à préserver l'intégrité de la Zone temporaire de sécurité et à faciliter la mise en ?uvre de la décision relative à la délimitation prise par la Commission du tracé de la frontière », indique un message transmis aujourd'hui par sa porte-parole.

La Mission des Nations Unies en Éthiopie et en Érythrée (MINUEE) a vu son mandat renouvelé pour six mois jusqu'au 31 janvier 2008 (dépêche du 30.07.2007).

En juin 2000, après deux ans de combats motivés par un différend frontalier, l´Éthiopie et l´Érythrée ont signé l´Accord de cessation des hostilités au terme de pourparlers organisés sous les auspices de l´Algérie et de l´Organisation de l´unité africaine.

La MINUEE a été créé en janvier 2000 dans le but de maintenir une liaison avec les parties et de mettre en place un mécanisme de vérification de la cessation des hostilités.

Au 30 août 2007, elle disposait de 1.688 personnels militaires dont 1.467 soldats et 221 observateurs militaires, de 148 membres du personnel civil international, 209 personnels civils locaux et 60 volontaires des Nations Unies.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.