Sud-Soudan : les opérations de l&#39UNHCR compromises par le manque de financement

2 octobre 2007

L&#39agence des Nations Unies pour les réfugiés annonce aujourd&#39hui qu&#39il lui manque plus de 11 millions de dollars pour pouvoir mener à bien les opérations de retour et de réintégration des réfugiés prévues au Sud-Soudan pour 2007.

Le manque de fonds a contraint l'agence à stopper l'achat de biens de secours de base normalement distribués aux rapatriés pour faciliter leur réinsertion dans leurs communautés d'origine, a déclaré la porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), Jennifer Pagonis, lors de son point de presse à Genève.

L'objectif initial du HCR pour l'année en cours était de faciliter le rapatriement et la réintégration de plus de 100 000 réfugiés soudanais et de quelque 25 000 personnes déplacées internes.

A défaut de nouveaux financements toutefois, a dit la porte-parole, cet objectif ne sera probablement pas atteint. Cette année, le HCR a aidé au retour de 42.000 réfugiés et, conjointement avec d'autres agences, a assisté 12.000 personnes déplacées internes à rentrer chez elles.

Le HCR déplore également que la pénurie de fonds l'ait empêché d'acheter les biens de première nécessité indispensables à la réinstallation des réfugiés et des personnes déplacées internes, comme des bâches en plastique pour l'hébergement, des couvertures, des matelas, du savon, des ustensiles de cuisine et des moustiquaires.

L'épuisement des ressources du HCR est d'autant plus préoccupant qu'il survient à l'approche de la fin de la saison des pluies, traditionnellement propice à l'intensification des mouvements de rapatriement.

L'agence lance par ailleurs un appel urgent aux donateurs pour recevoir de nouveaux fonds et permettre ainsi à cette opération de continuer.

A ce jour, 68.000 réfugiés sont rentrés chez eux dans le cadre des opérations de rapatriement volontaire lancées par le HCR en décembre 2005. Il y a encore 260.000 réfugiés soudanais enregistrés en exil avec une grande majorité d'entre eux – 216.000 – vivant dans les camps du HCR au Kenya, en Ouganda et en Ethiopie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.