L&#39UNESCO condamne l&#39assassinat d&#39un poète et producteur de télévision à Bagdad

27 septembre 2007

Le directeur général de l&#39Organisation des Nations Unies pour l&#39éducation, la science et la culture (UNESCO) a condamné l&#39assassinat le 23 septembre à Bagdad de Jawad al-Daami, producteur pour la chaîne de télévision Al-Baghdadai, basée au Caire.

« Viser des journalistes et des écrivains constitue une attaque inacceptable contre les droits fondamentaux du peuple iraquien », a déclaré Koïchiro Matsuura aujourd'hui, dans un communiqué de presse publié à Paris.

« Rien ne peut excuser le meurtre d'écrivains et de poètes et je demande aux autorités iraquiennes de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre un terme à cet intolérable carnage », a-t-il ajouté.

Egalement poète réputé, Jawad al-Daami travaillait pour des programmes sociaux et culturels diffusés sur la chaîne Al-Baghdadia. Il s'était rendu à Bagdad pendant un jour de congé pour assister à une manifestation culturelle.

Le 23 septembre, il a été abattu d'une balle dans la tête dans la banlieue sud-ouest d'Al-Qadissiya. Il s'agit du deuxième employé de cette chaîne tué dans le pays : So'oud Muzahim al-Shoumari, correspondant d'Al-Baghdadia, avait été retrouvé mort dans le district sud de Doura en avril 2006, selon le Comité pour la protection des journalistes (CPJ).

« Le CPJ indique qu'au moins 112 journalistes, sans compter Al-Daami, et 40 employés des médias ont été tués depuis mars 2003. Quatre-vingt-cinq pour cent des tués étaient iraquiens, selon le CPJ », informe le communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.