Le Conseil de sécurité réuni au niveau des chefs d&#39Etat sur le thème de l&#39Afrique

25 septembre 2007

A l&#39initiative du président de la France Nicolas Sarkozy, le Conseil de sécurité s&#39est réuni aujourd&#39hui au sommet au niveau des chefs d&#39Etat et de gouvernement, sur le thème de la « Paix et la sécurité en Afrique », en présence du Secrétaire général et du président de la Commission de l&#39Union africaine, Alpha Oumar Konaré.

Ouvrant lséance, Ban Ki-moon a rappelé que le continent africain était au coeur des préoccupations de l'ONU, mais aussi une « priorité personnelle » pour lui.

Afin d'aider les Africains dans leurs efforts pour répondre aux défis de la paix et de la sécurité, il faut que l'ONU renforce son partenariat avec les organisations régionales, comme elle l'a fait avec l'Union africaine, a déclaré le Secrétaire général (webcast en anglais/webcast dans la langue originale).

L'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD) est aussi un exemple sans précédent de partenariat afin de mettre un terme à la tragédie du Darfour, a-t-il ajouté.

« Mais nous devons investir davantage dans la prévention et la médiation pour que les désaccords ne dégénèrent pas en violence », a affirmé Ban Ki-moon qui proposera le mois prochain à l'Assemblée générale un renforcement important du Département des affaires politiques.

Consolider la paix dans la période postérieure aux conflits est aussi nécessaire, a-t-il rappelé, citant les efforts de la Commission pour la construction de la paix au Burundi et en Sierra Leone.

Le réchauffement climatique représente un défi supplémentaire pour l'Afrique, et son impact devrait toucher particulièrement certains pays parmi les plus pauvres du continent.

« Combattre l'extrême pauvreté est crucial pour éviter les conflits », a déclaré le Secrétaire général, qui a rappelé la récente création du Groupe de pilotage pour les Objectifs de Millénaire pour le développement en Afrique en coopération notamment avec l'Union africaine, le Fonds monétaire international, la Banque mondiale et la Commission européenne.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.