Le HCR manque de financement pour ses activités au Darfour

25 septembre 2007

Face au manque de fonds pour ses opérations dans l&#39ouest du Darfour, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) pourrait réduire son assistance à plus de deux millions de personnes déplacées dans la région.

« L'opération de l'UNHCR au Darfour manque actuellement de 7.1 millions de dollars sur le budget requis pour 2007 s'élevant à 19.7 millions de dollars », a annoncé Jennifer Pagonis, porte-parole de l'agence, dans un communiqué publié aujourd'hui à Genève.

Présent au Darfour depuis 2004, le HCR n'a cessé de porter assistance aux personnes déplacées et aux réfugiés – du Tchad, principalement-, malgré les difficiles conditions de sécurité.

L'aide comprend l'accès à des compensations légales pour les personnes déplacées, la fourniture de biens de secours, le renforcement de services de base –puits, écoles, centres de santé- et des projets de réhabilitation à petite échelle pour les communautés locales.

« Toutes ces activités pourraient être interrompues si la situation financière ne s'améliore pas », a indiqué Jennifer Pagonis.

La situation sécuritaire est au centre des préoccupations, avec l'arrivée constante de personnes dans les camps de déplacés en raison de la présence de différents groupes armés dans la région.

Environ 250.000 personnes ont été déplacées cette année, et ce chiffre vient se rajouter aux deux millions de personnes déjà déplacées.

Comme les camps autour d'El Geneina et de Zalingei ont atteint leur capacité maximale, il va falloir construire de nouveaux sites.

Le HCR prête également assistance à quelque 30.000 réfugiés en provenance du Tchad et de Centrafrique, dont le nombre pourrait augmenter.

« Le travail humanitaire au Darfour demeure très affecté par la situation sécuritaire instable », a déclaré Jennifer Pagonis. « Jusqu'à présent 77 travailleurs humanitaires ont été enlevés et près de 70 véhicules humanitaires ont été volés », a-t-elle indiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.