Les Nations Unies célèbrent la Journée internationale de la paix

21 septembre 2007

La Journée internationale de la paix, célébrée aujourd&#39hui aux Nations Unies, est aussi un appel à une journée de cessez-le-feu dans le monde entier, « un répit de 24 heures pour les populations en proie à la peur et à l&#39insécurité ».

« La paix est l'un des biens les plus précieux de l'humanité. C'est aussi la vocation première de l'Organisation des Nations Unies. Dans les camps de déplacés du Tchad et du Darfour comme dans les rues de Bagdad, la quête de la paix est synonyme d'échecs et de souffrances », a déclaré aujourd'hui le Secrétaire général.

« Ce 21 septembre, qui marque la Journée internationale de la paix, est l'occasion de dresser le bilan des efforts que nous avons menés afin de promouvoir la paix et le bien-être pour les peuples du monde entier ».

Cette journée nous permet d'apprécier ce que nous avons déjà accompli et de nous consacrer à tout ce qu'il reste à faire, a dit Ban Ki-moon.

« La Journée internationale de la paix se veut également une journée de cessez-le-feu dans le monde entier, un répit de 24 heures pour les populations en proie à la peur et à l'insécurité ».

« En ce jour, je demande instamment à tous les pays et à tous les combattants de respecter la cessation des hostilités. Je demande également à chacun d'entre nous d'observer une minute de silence à midi heure locale », a-t-il lancé.

Pour marquer l'événement à New York, une cérémonie a eu lieu devant la Cloche de la paix, en présence du Secrétaire général Ban Ki-moon, Mme Ban, du Sous-secrétaire général Kiyo Akasaka, du Président de l'Assemblée générale Srgjan Kerim, du Président du Conseil de sécurité Jean-Maurice Ripert et des messagers de la paix Michael Douglas, Jane Goodall et Elie Wiesel, entourés de 193 élèves de l'école internationale des Nations Unies, en costume national, portant les drapeaux des Nations Unies et de tous les États membres.

Une conférence des élèves sur la paix s'est aussi tenue en liaison vidéo avec d'autres enfants au Liban et au Soudan.

D'autres cérémonies ont eu lieu notamment au Liban, organisée par la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) qui regroupe des casques bleus de 28 différentes nationalités.

En Afghanistan, « des milliers de gens se sont rassemblée derrière une initiative en faveur de la paix lancée par la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), afin d'obtenir un cessez-le-feu dans le pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.