Le PAM lance un appel de 64.6 millions de dollars pour l&#39Ouganda

18 septembre 2007

Alors que l&#39Ouganda doit faire face aux inondations, au retour des déplacés internes et à l&#39afflux de réfugiés de la République démocratique du Congo, le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé un appel à contributions urgent de 64.6 millions de dollars afin d&#39apporter une aide alimentaire à quelque 1.7 millions de personnes.

« Nous nous battons pour répondre non seulement aux besoins existants, mais aussi à de nouveaux besoins croissants», a annoncé Tesema Negash, le directeur dans le pays, dans un communiqué publié aujourd'hui à Kampala. « Il nous faut surtout de l'argent pour acheter de la nourriture localement et l'apporter rapidement à ceux qui en ont le plus besoin. Nos équipes sont sur le terrain pour distribuer des aliments aux victimes des inondations, mais l'accès est difficile et sans de nouveaux fonds, c'est toute l'opération qui est en remise en cause », a-t-il ajouté.

Le PAM estime qu'au moins 300.000 personnes touchées par les inondations ont besoin d'aide, et ce chiffre devrait encore augmenter.

Par ailleurs, le Programme continue d'aider les personnes déplacées du nord du pays à rentrer chez elles, après des années passées dans des camps. En août, il a assisté 122.600 Ougandais qui rentraient en Acholiland.

Après des années de guerre civile entre l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) et les forces gouvernementales, qui ont fait plus de 1.2 millions de personnes déplacées, des familles ont été encouragées à rentrer chez elles grâce à l'amélioration de la situation sécuritaire et aux discussions engagées entre les deux parties. Le 11 septembre, le premier camp de personnes déplacées a été fermé, et d'autres fermetures sont prévues (dépêche du 11.09.2007).

En 2006, le PAM a aidé 226.000 personnes à rentrer chez elles. Cette année, ce sont 205.000 personnes qui ont reçu des rations alimentaires pour le retour, et le PAM a prévu d'en apporter à 100.000 autres. Si un accord de paix est signé, il devrait y avoir un retour massif des familles chez elles.

Par ailleurs, le PAM se prépare à la possible arrivée massive de réfugiés qui fuient l'insécurité en République démocratique du Congo et traversent la frontière avec l'Ouganda. Ces deux dernières semaines, le Programme a déjà nourri 2.000 personnes en provenance de RDC.

En raison du manque de financement, le PAM a déjà dû réduire les rations données aux déplacés et aux réfugiés, mais aussi aux enfants et aux personnes souffrant du VIH/SIDA.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.