Corée du Nord : le PNUD met en place un nouveau groupe d&#39enquête

11 septembre 2007

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a annoncé aujourd&#39hui la composition d&#39un groupe d&#39experts conduit par l&#39ancien Premier ministre de la Hongrie, chargé d&#39examiner les activités de l&#39agence en Corée du Nord.

Le nouveau groupe complètera le travail du Comité des commissaires aux comptes de l'ONU qui mène déjà une enquête à la demande du Secrétaire général, Ban Ki-moon, suite aux allégations médiatiques concernant le détournement par le gouvernement nord-coréen des fonds destinés aux opérations humanitaires, y compris vers son programme nucléaire.

Cette enquête dans les opérations du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et du Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets entre dans sa seconde phase après avoir établi qu'il n'y avait pas eu de détournement massif ou systématique de fonds.

Le groupe nommé aujourd'hui permettra de répondre aux allégations dans toute leur étendue et sera dirigé par Miklos Németh, ancien Premier ministre de la Hongrie.

Le directeur du PNUD, Kemal Dervis, a exprimé aujourd'hui l'espoir à New York que l'enquête serait menée dans les délais impartis.

Kemal Dervis, qui s'exprimait devant la presse au siège de l'ONU, a été interrogé sur la question de la compétence pour le Comité de l'Ethique de l'ONU sur le personnel du PNUD.

Trois employés du PNUD ayant récemment allégué avoir dénoncé des irrégularités et subi des représailles en conséquences se sont vus opposer l'incompétence du Comité de l'Ethique au motif qu'ils dépendent d'une agence des Nations Unies séparée du Secrétariat.

Kemal Dervis a estimé qu'il faudrait d'abord suivre les procédures internes à l'agence qu'il dirige. Il s'est aussi dit « en faveur d'une harmonisation », mais « opposé à la fonte des agences et des fonds des Nations Unies dans le Secrétariat ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.