RDC : John Holmes dénonce l&#39horreur des violences sexuelles aux Kivus

6 septembre 2007

Le Coordonnateur des secours d&#39urgence de l&#39ONU, John Holmes, a dénoncé aujourd&#39hui au Sud-Kivu le « cancer social » que représente la violence sexuelle dans l&#39Est du Congo.

« La violence sexuelle est un cancer social et ses auteurs, en handicapant les femmes, handicape tout le tissu économique et social de l'Est du Congo », a dénoncé le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, rapporte un communiqué publié à Kinshasa.

« Dans les six premiers mois de l'année, 4.500 cas de violence sexuelle ont été rapportés », mais le « chiffre réel est bien plus important », souligne le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

A l'hôpital de Panzi, 20 km de Bukavu, John Holmes a rencontré des victimes de viol.

« Les victimes sont souvent violées en réunion, par jusqu'à sept personnes, souvent devant leurs familles et leurs communautés. Dans un tiers des cas, les survivants de de ces actes ont reçu des tirs d'armes à feu ou des coups de couteaux dans les parties génitales, ce qui impose de complexes opérations chirurgicales », indique le communiqué.

« Je ne suis pas le même que lorsque je suis arrivé ici. J'ai entendu ici des histoires qui dépassent l'imagination », a déclaré John Holmes.

« Je ne peux trouver les mots justes pour décrire ce que j'ai entendu aujourd'hui. La seule chose que je puisse dire est 'plus jamais ça'. Je me souviendrai de ces récits toute ma vie », a dit le responsable humanitaire des Nations Unies.

L'hôpital de Panzi, depuis qu'il a été mis en place en 1999, a fourni un traitement à quelque 15.000 personnes.

OCHA rappelle que depuis le début de l'année 2007, 63 attaques contre les civils ont été commises par les FDLR/Rastas, conduisant au déplacement de près de 60.000 personnes.

En conséquence, une grande partie de la population pratique les 'déplacements de nuit', pour dormir près des endroits où est stationnée la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.