Zambie : le HCR enregistre les réfugiés autorisés à rester dans le pays

31 août 2007

La Zambie et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) ont entrepris l&#39enregistrement des réfugiés qui ont été autorisés à rester dans les zones urbaines du pays.

La Zambie accueille actuellement quelque 114.00 réfugiés en provenance de plusieurs pays africains, dont de nombreux Angolais qui n'ont pas pu rentrer chez eux.

« L'objectif est de recueillir et de vérifier les informations relatives aux réfugiés et à leur famille », a déclaré Bart Leerschool, le Responsable du département juridique de l'UNHCR en Zambie, dans un communiqué publié aujourd'hui à Lusaka.

« Une base de données correcte et actualisée sur les réfugiés permettra au gouvernement, au HCR et aux autres organismes de soutien d'offrir une meilleure protection légale et de planifier les mesures d'assistance », a-t-il précisé.

Elle génèrera de nouvelles statistiques sur la population réfugiée, notamment l'âge, le sexe, le lieu d'origine et le statut familial. Par ailleurs, les réfugiés recevront de nouvelles cartes d'identité et les anciennes perdront leur validité dans six mois.

L'enregistrement, qui a commencé jeudi à Lusaka, sera réalisé dans les prochaines semaines par vingt employés du ministère de l'Intérieur et du HCR. Bart Leerschool a annoncé que le HCR apportera un appui technologique et fournira une formation technique aux employés nationaux.

A partir du 10 septembre, l'enregistrement concernera les réfugiés angolais qui se sont installés d'eux-mêmes dans les provinces. Ceux qui ne vivent pas dans des camps ont été informés qu'ils devront s'inscrire au centre d'enregistrement le plus proche avec leurs familles en apportant, si possible, des documents d'identité.

Avant la fin de l'année, le gouvernement et le HCR espèrent aussi terminer l'enregistrement des réfugiés qui vivent dans des camps à travers le pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.