Le directeur de l&#39UNESCO dénonce le nouvel assassinat d&#39un journaliste en Somalie

31 août 2007

Le directeur général de l&#39UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné le meurtre du journaliste Abdulkadir Mahad Moallim Kaskey et a appelé des mesures d&#39urgence pour mettre un terme aux assassinats de professionnels des médias dans le pays.

« Abdulkadir Mahad Moallim Kaskey et trop de ses collègues en Somalie sont devenues les cibles de ceux qui s'opposent au débat démocratique. Les armes à feu ne doivent pas être autorisées à remplacer l'information, le raisonnement et la persuasion » a affirmé Koïchiro Matsuura dans un communiqué publié à Paris.

« Des mesures doivent êtres prises pour arrêter les attaques contre ceux qui travaillent dans les médias», a ajouté le directeur général.

La Fédération internationale des Journalistes (FIJ) rapporte que Abdulkadir Mahad Moallim Kaskey, le correspondant régional de Radio Banadir dans la province du Sud-Ouest de Gedo, est mort après que des tireurs non identifiés ont ouvert le feu sur le minibus qu'il conduisait dans le village d'El Ilan. Selon la FIJ, c'est le septième assassinat d'un professionnel des médias depuis le début 2007.

Le Coordonnateur humanitaire résident des Nations Unies en Somalie, Eric Laroche, avait déjà condamné l'assassinat de deux personnalités importantes des médias indépendants somaliens samedi 11 août (dépêche du 14.08.2007).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.