L&#39ONU déplore le départ forcé du responsable de l&#39ONG &#39Care&#39 pour le Soudan

29 août 2007

John Holmes, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d&#39urgence de l&#39ONU, a exprimé aujourd&#39hui sa « préoccupation » et sa « surprise » après le départ forcé du Soudan du responsable de l&#39ONG &#39Care&#39.

« Je suis déçu que M. Barker ait dû quitter le pays de cette façon. Les motifs donnés par certains responsables gouvernementaux semblent spécieux », a affirmé John Holmes dans un communiqué publié aujourd'hui à New York.

Ce dernier a exprimé l'espoir qu'il s'agissait d'un « malentendu qui pourrait être réglé aussi vite que possible afin que M. Barker puisse reprendre ses activités humanitaires d'une importance capitale », a dit le plus haut responsable des Nations Unies en matière humanitaire.

John Holmes a rappelé que l'ONG 'CARE' fournit une assistance importante à près de 4 millions de personnes dans le besoin au Soudan et qu'elle est un partenaire clef des Nations Unies.

« Les circonstances du départ de Paul Barker ont nettement entamé l'esprit et la lettre du Communiqué conjoint sur la facilitation des activités humanitaires au Darfour, signé en mars par le gouvernement du Soudan et les Nations Unies », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon a affirmé hier lors d'une conférence de presse qu'il aborderait spécifiquement la question lors de sa visite au Soudan (dépêche du 28.08.2007).

Dans un communiqué conjoint signé le gouvernement soudanais et les Nations Unies, le Soudan s'était engagé, le 28 mars 2007, à « appuyer, protéger et faciliter toutes les opérations humanitaires au Darfour, par la mise en oeuvre rapide et complète de toutes les mesures contenues dans le Moratoire sur les restrictions, rédigé le 3 juillet 2004 » (dépêche du 4.07.2004).

La porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York, a rapporté aujourd'hui que Ban Ki-moon quitterait ce soir New York pour Turin, où il participera à une réunion avec les sous-secrétaires généraux et les secrétaires généraux adjoints du système des Nations Unies.

Il se rendra ensuite à Khartoum au début de la semaine prochaine, avant de s'envoler pour N'Djamena et Tripoli.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.