Les achats du PAM sur les marchés locaux de l&#39Afrique australe ont atteint des niveaux record

28 août 2007

Au cours des cinq dernières années, le Programme alimentaire mondial (PAM) a acheté plus de deux millions de tonnes de denrées alimentaires sur les marchés de l&#39Afrique australe, soit l&#39équivalent d&#39un panier alimentaire complet pour 12 millions de personnes pendant un an.

« C'est vraiment une situation où tout le monde est gagnant », a déclaré Josette Sheeran, la Directrice exécutive, dans un communiqué publié aujourd'hui à Johannesburg.

« Les achats sur les marchés locaux bénéficient aux agriculteurs qui produisent des surplus et aux commerçants, et le PAM peut ainsi, dans de courts délais, fournir suffisamment d'aliments à ceux qui en ont besoin dans d'autres pays du sud de l'Afrique », a-t-elle expliqué.

L'agence a annoncé qu'elle avait dépensé presque 430 millions de dollars depuis 2002, quand les pays de l'Afrique australe ont commencé à être touchés par des crises alimentaires récurrentes. Un peu plus de deux tonnes de céréales, d'huile, de sel et de sucre ont donc été achetées dans huit pays différents, en particulier en Afrique du Sud –plus de 50% des achats-, en Zambie, au Malawi et au Mozambique.

Ces achats ont aussi servi à venir en aide à d'autres pays en proie à l'insécurité alimentaire comme le Tchad, la République démocratique du Congo, le Kenya, le Niger et la Somalie.

Josette Sheeran a également indiqué que les achats au Malawi et au Mozambique avaient atteint des niveaux record cette année, et que des contributions supplémentaires pourraient aussi permettre d'élever les achats en Zambie à des niveaux jamais atteints auparavant. Dans ces trois pays, ce sont les très bonnes récoltes de 2007 qui ont encouragé le PAM à s'approvisionner sur leurs marchés.

L'agence espère recueillir des fonds supplémentaires afin de poursuivre la distribution de l'aide alimentaire dans la région sur les sept prochains mois. Ces contributions seront utilisées, de préférence, pour des achats sur les marchés locaux et régionaux.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.