Somalie : le HCR achève une opération &#39risquée&#39 à Baidoa

22 août 2007

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a annoncé qu&#39il avait terminé hier la distribution d&#39articles de première nécessité à quelque 5.000 personnes déplacées dans la ville de Baidoa, au sud de la Somalie.

« Nous avons terminé la distribution avec succès ce matin, mais nous n'avons toutefois pas pu répondre à l'ensemble des besoins », a annoncé un représentant du HCR dans un communiqué publié à Baidoa.

« Certaines familles manquent encore de matériel d'hébergement et de nombreux sites de déplacés internes manquent de services de santé, d'eau et d'installations sanitaires », a-t-il ajouté.

L'opération, qui a débuté dimanche dernier et s'est achevée mardi matin, a permis de distribuer des bâches en plastique, des couvertures, des jerricans et des ustensiles de cuisine à 5.000 personnes, qui représenteraient un total de 1.000 familles.

Il y aurait environ 4.000 familles déplacées à Baidoa, ville de marché mais aussi siège du Parlement par intérim de la Somalie. Elles ont fui les combats qui se livrent à Mogadiscio, la capitale, et dans le centre et le sud du pays.

La population locale vit principalement des activités agricoles, et les pluies, qui ont été très faibles, provoquent une inquiétude croissante.

Par ailleurs, les opérations du HCR dans la ville de Galkayo sont limitées depuis l'évacuation du personnel des organisations non-gouvernementales, début août, à la suite de menaces proférées à leur encontre.

Le HCR a déplacé son personnel à Garowe, au nord de Galkayo, et attend une amélioration de la situation sécuritaire pour reprendre ses activités dans la ville et ses alentours, où se trouveraient quelque 50.000 personnes déplacées.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.