L&#39ONU met en place une nouvelle unité de lutte contre les armes biologiques

20 août 2007

Une nouvelle Unité d&#39appui à l&#39application de la Convention sur les armes biologiques du Bureau des affaires de désarmement de l&#39ONU a été inaugurée aujourd&#39hui à Genève.

« Le mandat de l'Unité est surtout de faciliter la communication entre les Etats parties et, sur demande, les contacts avec les institutions scientifiques et académiques et les organisations non-gouvernementales », a expliqué Sergio de Queiroz Duarte, le nouveau Représentant pour le Désarmement, dans un communiqué publié à Genève.

« L'Unité servira aussi de centre d'échanges d'information sur les mesures propres à renforcer la confiance. En clair, plus les Etats utiliseront ces services, mieux ils fonctionneront », a-il-ajouté.

L'Unité d'appui vise à apporter un soutien institutionnel pour la mise en oeuvre de la Convention sur les armes biologiques. Elle fournira une aide administrative aux Etats parties, afin de promouvoir l'adoption universelle de l'interdiction des armes biologiques et de convaincre les Etats qui ne sont pas parties à la Convention à la rejoindre.

C'est lors de la sixième Conférence de la Convention sur les armes biologiques en décembre 2006 qu'a été créée l'Unité d'appui. Elle est financée par les Etats parties à la Convention et dispose d'une équipe de trois professionnels dans la branche genevoise du Bureau des affaires de désarmement de l'ONU.

La Convention sur les armes biologiques a été ouverte à signature le 10 avril 1972 et est entrée en vigueur le 26 mars 1975.

Elle interdit la mise au point, la fabrication, le stockage, l'acquisition d'une manière ou d'une autre ou la conservation des agents microbiologiques ou autres agents bactériologiques, ainsi que des toxines, de même que des armes, de l'équipement ou des vecteurs destinés à permettre l'emploi de ces agents ou toxines à des fins hostiles ou dans les conflits armés.

Actuellement, 156 Etats en sont parties et 16 pays en sont signataires. Vingt-trois pays n'ont ni signé ni ratifié la Convention.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.