Attentat contre l&#39ONU à Bagdad : le rapport d&#39enquête bientôt publié

17 août 2007

Un bilan des enquêtes sur l&#39attentat contre le siège de l&#39ONU à Bagdad en août 2003 devrait bientôt être transmis aux familles des victimes puis rendu public, sous réserve des informations qui resteront confidentielles pour assurer la sécurité du personnel des Nations Unies.

« Les Nations Unies ont fait des efforts importants pour établir un compte-rendu coordonné du crime commis le 19 août 2003 à Bagdad », dans l'explosion de l'Hôtel Canal, a indiqué la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

« Tous les éléments de ce compte-rendu sont maintenant réunis », a-t-elle précisé, ajoutant qu'ils seraient partagés avec les familles des victimes et d'autres parties concernées.

Elle a précisé toutefois qu'auparavant seraient menées des consultations avec les Etats Membres dont les ressortissants avaient été victimes ou dans lesquels pourraient être engagées des poursuites.

Cela « afin de ne pas porter préjudice aux droits des familles ou des amis ».

Michèle Montas a aussi expliqué que « les enseignements de l'enquête » de nature à profiter aux terroristes ne seraient pas non plus rendus publics.

La préparation du rapport a néanmoins déjà porté ses fruits à l'intérieur de l'ONU, avec notamment la création du Département de la sécurité.

Le 19 août 2003, une attaque au camion piégé a détruit le quartier général de l'ONU à Bagdad, faisant 22 morts et plus de 150 blessés, dont le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Sergio Vieira de Mello.

Une cérémonie s'est déroulée aujourd'hui à New York en hommage aux victimes (dépêche du 17.08.2007).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.