Confirmation du virus Marbourg en Ouganda, annonce l&#39OMS

15 août 2007

A la suite du décès d&#39un homme de 29 ans en Ouganda, des tests de laboratoire ont confirmé qu&#39il s&#39agissait bien du virus de Marbourg.

« Les contacts ont été retracés et surveillés pour s'assurer qu'il n'y ait pas une transmission du virus, et les personnes susceptibles d'avoir été en contact avec la personne décédée arrivent au terme de la période d'observation », a annoncé l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans un communiqué publié à

Le 3 août dernier, l'OMS avait annoncé la mort d'un homme de 29 ans par le virus Marbourg, proche du virus mortel Ebola (dépêche du 03.08.2007).

Des tests sur des échantillons de sang provenant de Kampala et de Kamwenge et effectués par le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies à Atlanta aux Etats-Unis (CDC), ont confirmé qu'il s'agissait bien d'une infection par le virus Marbourg dans le cas du mineur décédé et d'un contact qu'il a eu pendant sa maladie.

Afin d'aider le Ministère de la Santé de l'Ouganda à renforcer la surveillance et le contrôle, mais aussi la logistique et les activités de prévention auprès du public et empêcher ainsi une épidémie, une équipe internationale a été créée avec l'aide d'experts de l'OMS, du CDC, de Médecins sans Frontières, de l'Institut ougandais de recherche sur les virus (UVRI), le Réseau africain d'épidémiologie (AFENET) et des organisations non-gouvernementales locales.

Par ailleurs, un groupe d'experts du CDC, de l'OMS et du gouvernement ougandais effectuent une étude écologique afin de déterminer les foyers et les modes de transmission du virus dans l'environnement, particulièrement dans les mines et leurs environs.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.