L&#39ONU mobilisée après les inondations dévastatrices en Asie

3 août 2007

Après les pires moussons de ces dernières années qui ont tué des centaines de personnes et touché près de 20 millions de personnes en Inde, au Bangladesh et au Népal, les agences des Nations Unies multiplient les actions d&#39urgence, notamment en matière d&#39assainissement de l&#39eau.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et le Programme alimentaire mondial (PAM), entre autres, fournissent les équipements sanitaires de base, de l'eau potable, des médicaments et des services de santé aux populations touchées.

Au Népal, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Mission dans le pays, la MINUNEP, offrent un support logistique aux opérations avec leurs hélicoptères.

Le PAM a lancé un appel d'urgence pour le pays, d'un montant de 1,5 million de dollars, afin de pouvoir distribuer de la nourriture à plus de 60.000 personnes sur une durée de trois mois.

Par ailleurs, à la suite des inondations qui ont frappé le sud-ouest du Pakistan, l'UNICEF a averti qu'elle craignait que l'éducation primaire soit gravement affectée et a lancé un appel en faveur des dons.

Plus de 1.400 écoles ont été touchées par les inondations du mois de juin au Baloutchistan et dans le Sind, et plus de 200 ont simplement disparu. 139 servent d'abris aux personnes qui ont perdu leur foyer.

« Nous risquons de perdre le petit nombre enfants qui étaient inscrits en école primaire si nous n'agissons pas immédiatement », a déploré Martin Mogwanja, le Représentant de l'UNICEF au Pakistan. Ce sont quelque 67.000 enfants scolarisés en primaire qui pourraient être privés d'accès à l'éducation, car l'année scolaire devrait commencer au milieu du mois d'août.

Sur les 872.000 dollars nécessaires à la reconstruction d'une éducation de qualité, seulement 60.000 ont été obtenus. L'UNICEF travaille avec les autorités éducatives locales afin d'obtenir que les écoles ouvrent à temps.

Elle a déjà distribué 80 kits scolaires pour trois mois au Baloutchistan, chaque kit comprenant du matériel éducatif destiné à un enseignant et à 80 élèves. Elle prévoit également de distribuer des fournitures scolaires aux enfants dans les prochaines semaines.

Par ailleurs, l'UNICEF et ses partenaires espèrent fournir 200 abris temporaires pour les écoles qui ont été les plus endommagées, et le Fonds devrait participer à la rénovation de 250 écoles. Mais tout dépendra des dons. Jusqu'ici, les donateurs les plus généreux ont été le gouvernement australien à travers l'Agence Australienne pour le Développement International, et le gouvernement belge.

« L'UNICEF a besoin de la générosité et de la participation des donateurs et des partenaires pour honorer ses devoirs envers les enfants victimes des inondations », a déclaré Martin Mogwanja.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.