Le CERF débloque 40 millions de dollars pour les crises humanitaires sous-financées

1 août 2007

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, John Holmes, a annoncé aujourd&#39hui un don de 40 millions de dollars du Fonds central d&#39intervention d&#39urgence (CERF) à des situations d&#39urgence sous-financées dans 16 pays.

Les principaux bénéficiaires sont la République démocratique du Congo (RDC), les territoires palestiniens occupés, l'Ethiopie, le Kenya, la Côte d'Ivoire et la République centrafricaine.

Il s'agit du quatrième déblocage de fonds du CERF depuis son lancement en mars 2006 (dépêche du 02.03.2006).

Le CERF, qui ne repose que sur des contributions volontaires, vise à tenter de rééquilibrer la distribution mondiale de l'aide humanitaire vers les crises dites « oubliées ». En tout, il a contribué à hauteur de 125 millions de dollars à ces situations d'urgence.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.