Le Secrétaire général salue l&#39accord du Groupe de contact sur le Kosovo

1 août 2007

Le Groupe de contact sur le Kosovo, composé de la Grande-Bretagne, de la France, de l&#39Allemagne, de l&#39Italie, de la Russie et des Etats-Unis, est arrivé à un accord sur les modalités de la poursuite des négociations entre Pristina et Belgrade, s&#39est félicité aujourd&#39hui le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.

« J'espère que la nouvelle période d'engagement aboutira à un accord sur le statut futur du Kosovo, qui demeure une priorité pour les Nations Unies », a-t-il déclaré dans un message transmis par sa porte-parole.

« La communauté internationale doit trouver une solution qui soit à point nommé, réponde aux préoccupations clefs de toutes les communautés vivant au Kosovo et détermine clairement le statut du Kosovo », a-t-il ajouté, soulignant que « le statu quo ne peut être indéfini ».

Le Bureau de l'Envoyé spécial des Nations Unies pour le Kosovo (UNOSEK) sera associé au processus en se tenant prêt pour répondre à toute demande d'informations ou de précisions, a promis Ban Ki-moon.

Les Nations Unies continueront de jouer un rôle constructif au cours de la nouvelle période d'engagement et continueront également à jouer un rôle important sur le terrain au Kosovo.

Le Groupe de contact, vers lequel la question du statut du Kosovo a été renvoyée devant l'absence de consensus au sein du Conseil de sécurité de l'ONU (dépêche du 20.07.2007), présentera un rapport au Secrétaire général d'ici au 10 décembre prochain.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.