Lancement officiel du processus de désarmement en Côte d&#39Ivoire

30 juillet 2007

L&#39ONU a salué aujourd&#39hui la cérémonie de « la flamme de la paix », qui s&#39est tenue à Bouaké, fief des anciens rebelles des Forces nouvelles dans le nord de la Côte d&#39Ivoire, et qui marquait le lancement officiel du processus de désarmement dans le pays.

Le Président ivoirien, Laurent Gbagbo, et son Premier ministre, Guillaume Soro, chef de ses Forces nouvelles, ont mis le feu à des armes déposées par des rebelles, dans un acte symbolisant la réconciliation, a rapporté aujourd'hui la porte-parole du Secrétaire général lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

Le Président du Burkina-Faso, Blaise Compaoré, facilitateur du processus de paix en Côte d'Ivoire, était présent à cette cérémonie, ainsi que ses homologues de l'Afrique du Sud, du Togo, du Bénin et de la Guinée-Bissau.

L'Administrateur de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire ( ONUCI ), Abou Moussa, et une délégation d'officiels de haut niveau, étaient également présents.

Il s'agissait de la première visite de Laurent Gbagbo à Bouaké depuis 2002.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.