Iraq : exécution de l&#39un des auteurs de l&#39attentat du 19 août 2003 contre l&#39ONU

30 juillet 2007

Alors que l&#39un des auteurs de l&#39attentat contre le Siège de l&#39ONU à Bagdad en 2003, qui avait causé la mort de 22 personnes, vient d&#39être exécuté en Iraq, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la pays, Ashraf Qazi, a rappelé que les Nations unies ont constamment encouragé les Etats à abolir la peine de mort, y compris pour les cas de crimes de guerre, de crimes contre l&#39humanité ou de génocide.

Dans une déclaration publiée aujourd'hui à Bagdad par la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI), Ashraf Qazi, a rappelé ses précédentes déclarations concernant la peine capitale en Iraq et souligné l'importance des principes de jugement équitable qui doivent être appliqués lors de procédures criminelles, dans le cadre de la lutte contre la corruption, et en conformité avec les Traités sur les droits de l'homme dont l'Iraq est signataire.

Il insiste également une nouvelle fois sur son espoir que le gouvernement iraquien abolisse la peine de mort et empêche de nouvelles exécutions à l'avenir.

Awraz Abdul-Aziz Mahmoud Sa'id, alias Abu Umar Al-Kurdi, a été exécuté le 3 juillet 2007. Il avait été condamné à mort le 30 mars 2006 par le Tribunal pénal central iraquien, reconnu coupable de plusieurs actes de terrorisme, notamment l'attentat à la bombe contre le quartier général des Nations Unies, l'Hôtel Canal de Bagdad le 19 août 2003 (dépêche du 19.08.2003).

Cet attentat avait causé la mort de Sergio Vieira de Mello, le Représentant spécial du Secrétaire général dans le pays, ainsi que de 21 autres personnes.

La peine de mort à l'encontre d'Al-Kurdi a été confirmée par la Cour de cassation iraquienne le 30 août 2006 et ratifiée un peu plus tard par le Conseil de la présidence.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.