Gaza : l&#39ONU prévient contre le risque d&#39effondrement de l&#39économie palestinienne

13 juillet 2007

Le Secrétaire général s&#39est déclaré aujourd&#39hui de plus en plus préoccupé par la situation dans la bande de Gaza et son impact sur la vie économique, demandant la réouverture des points de passage vers Israël, tandis que l&#39Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA) a lancé un appel aujourd&#39hui aux donateurs des pays arabes.

Dans un message transmis par sa porte-parole, Ban Ki-moon a noté « en particulier les nouveaux chiffres publiés par la Banque mondiale qui montrent que, le mois dernier seulement, 3.190 commerces ont fermé, poussant plus de 65.000 personnes au chômage ».

« Si on laisse s'écrouler ce qui reste de l'économie de Gaza, la pauvreté, qui touche déjà les deux tiers des ménages, s'accroîtra davantage et la population de Gaza deviendra pratiquement totalement dépendante de l'assistance humanitaire », a prévenu le Secrétaire général.

Ban Ki-moon a appelé une fois de plus à la réouverture de tous les points de passage vers Gaza afin d'autoriser le transfert des biens humanitaires et des marchandises, notamment le point de passage de Karni, vers Israël.

Il a aussi appelé à la réouverture du point de passage de Rafah, vers l'Egypte, afin de permettre à plus de 4.000 Palestiniens bloqués à la frontière en Egypte de retourner à Gaza.

Ce message est publié alors que l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA) appelle aujourd'hui à une aide financière d'urgence, à l'occasion d'une réunion au Caire entre la Commissaire générale de l'agence, Karen AbuZayd, et le Secrétaire général de la Ligue arabe, Amre Moussa.

L'UNWRA indique avoir identifié des projets d'urgence pour un montant de 30 millions de dollars ayant besoin d'un financement urgent, après les violences inter palestiniennes à Gaza et la fermeture des points de passage par Israël.

« Je lance un appel particulier aux donateurs arabes », a déclaré Karen AbuZayd.

Cette dernière a résumé en deux chiffres la situation dans le Territoire palestinien occupé de Gaza : 36% de chômage et 90% de la population en dessous du niveau de pauvreté.

L'UNWRA a aussi appelé à la fourniture de 8 millions de dollars en liquide afin de répondre aux besoins de base des réfugiés et d'apporter un complément d'assistance alimentaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.