Afghanistan : l&#39ONU condamne un attentat suicide dans la province d&#39Uruzgan

10 juillet 2007

La Mission d&#39assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a condamné aujourd&#39hui un attentat suicide qui a fait un grand nombre de victimes civiles, notamment parmi les enfants, dans le sud du pays.

Selon les informations parues dans la presse, au moins 17 personnes seraient mortes, dont 12 écoliers, et 30 autres blessées, lors d'un attentat suicide au marché de Dehrawood, dans la province d'Uruzgan, au passage d'un convoi de l'OTAN.

« L'attaque d'aujourd'hui souligne une fois de plus la vive préoccupation de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) face aux attentats suicide en Afghanistan », a déclaré Tom Koenigs, Représentant spécial du Secrétaire général, dans un communiqué publié aujourd'hui à Kaboul.

« Aucune culture ni religion ne peuvent constituer une excuse pour un tel meurtre de masse », a-t-il insisté.

Le Représentant spécial s'est dit particulièrement préoccupé par le nombre important d'enfants figurant parmi les victimes.

« Un tel mépris pour la vie d'innocents est terrifiant ». L'attentat d'aujourd'hui « bafoue les récentes déclarations concernant le souci de la protection des civils », a-t-il souligné.

La MANUA rappelle qu'elle a souligné à de nombreuses reprises l'importance pour toutes les parties au conflit de faire le maximum pour protéger les civils.

Cette question a été récemment abordée par le Secrétaire général, Ban Ki-moon, lors d'une visite au président Hamid Karzaï, en Afghanistan (dépêche du 29.06.2007) et de la conférence qui s'est tenue à Rome quelques jours plus tard (dépêche du 3.07.2007).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.