OMAN : pour la première fois un site est retiré de la Liste du patrimoine mondial de l&#39UNESCO

28 juin 2007

L&#39Organisation des Nations Unies pour l&#39éducation, la science et la culture (UNESCO) a décidé pour la première fois de retirer un site de la Liste du patrimoine mondial : le sanctuaire de l&#39oryx arabe, à Oman, en raison de la décision du pays de réduire la zone protégée de 90%.

« Après avoir largement consulté l'Etat partie, le Comité du Patrimoine mondial a estimé que la réduction unilatérale de la taille du sanctuaire et les projets de prospection d'hydrocarbures détruirait la valeur et l'intégrité du bien, qui abrite également d'autres espèces en danger comme la gazelle d'Arabie ou l'outarde houbara », explique un communiqué publié aujourd'hui à Christchurch, en Nouvelle Zélande.

En 1996, la population d'oryx arabes sur le site s'élevait à près de 450 individus mais elle s'est depuis réduite à 65 individus, dont seulement quatre couples reproducteurs, ce qui rend son avenir incertain.

Le Comité a exprimé son regret que l'Etat partie n'ait pas rempli ses obligations concernant la conservation du sanctuaire telles qu'elles sont définies par la Convention du patrimoine mondial.

Le Comité du Patrimoine mondial tient en ce moment sa 31e session, au cours de laquelle a ajouté de nombreux nouveaux sites à sa Liste. Elle a aussi retiré et rajouté des sites à sa Liste du patrimoine en péril.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.