L&#39UNESCO condamne l&#39exécution du journaliste iraquien Filaih Wadi Mijthab

21 juin 2007

Le Directeur général de l&#39Organisation des Nations Unies pour l&#39éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd&#39hui le meurtre du journaliste iraquien Filaih Wadi Mijthab, enlevé le 13 juin et exécuté par ses ravisseurs.

« Avec son enlèvement et son exécution, la liste des journalistes et travailleurs des médias iraquiens assassinées s'allonge encore », a déclaré le Directeur général dans un communiqué publié à Paris.

« En Iraq, cette profession est régulièrement prise pour cible alors qu'elle a un rôle fondamental à jouer dans la reconstruction du pays. Il est de l'intérêt de tous, et dans celui de la démocratie, qu'elle soit mieux protégée. J'appelle, une fois encore, les autorités iraquiennes et internationales à améliorer la sécurité des médias et de leurs employés », a dit Koïchiro Matsuura.

Filaih Wadi Mijthab était le directeur du quotidien iraquien al-Sabah, un journal faisant partie du réseau de médias publics iraquiens. Sous le régime précédent, il était chroniqueur au quotidien baasiste al-Thawra.

Il a été enlevé le 13 juin alors qu'il se dirigeait en voiture vers son bureau, dans le quartier d'Al-Habibiya, à Sadr City. Son corps a été retrouvé le 15 juin près d'une mosquée de Sadr City.

Selon Reporters sans frontières, 14 journalistes sont actuellement retenus en otage en Iraq, certains depuis plusieurs mois. Et 29 journalistes ont été tués dans ce pays au cours des seuls six derniers mois, ce qui représente plus d'un journaliste tué par semaine.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.