« Grande émotion » de l&#39ONU en République centrafricaine après la mort d&#39une volontaire de MSF

12 juin 2007

Les agences onusiennes et les organisations non gouvernementales (ONG) humanitaires qui travaillent en République centrafricaine ont fait part de leur émotion en apprenant le décès hier d&#39une volontaire de Médecins Sans Frontières France, Elsa Serfass.

« Nous nous associons à nos collègues de MSF dans leur douleur et nous leur exprimons notre solidarité dans ce moment difficile », indique un communiqué publié à Bangui par le Bureau du Coordonnateur résident et humanitaire des Nations Unies en République centrafricaine.

« Nous condamnons le meurtre d'un travailleur humanitaire dévoué au service des populations les plus vulnérables dans le pays », est-il ajouté.

John Holmes, le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires de l'ONU, a quant à lui fait part de sa préoccupation concernant la récente détérioration de la sécurité dans le nord-ouest du pays, appelant toutes les parties au conflit à protéger les travailleurs humanitaires et à leur garantir un accès sûr aux personnes dans le besoin.

Selon des informations parues dans la presse, Elsa Serfass, âgée de 27 ans, était en mission exploratoire dans la région de Paoua, dans le nord-ouest de la République centrafricaine, lorsqu'elle a été tuée.

La voiture dans laquelle circulait la jeune volontaire aurait été la cible de tirs et une balle l'aurait mortellement atteinte, dans une région en proie à des combats entre groupes rebelles et armée, et où les actes de banditisme sont aussi nombreux.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.