FAO : la Géorgie durement touchée par la peste porcine africaine

8 juin 2007

La Géorgie affronte une grave maladie animale, la peste porcine africaine, qui pourrait également menacer les pays voisins, annonce aujourd&#39hui l&#39Organisation des Nations Unies pour l&#39alimentation et l&#39agriculture (FAO).

« Il s'agit là d'une terrible évolution de la diffusion internationale de la peste porcine africaine, qui était presque entièrement confinée à l'Afrique subsaharienne depuis 1990 », a déclaré Jan Slingenbergh, fonctionnaire principal en santé animale à la FAO, dans un communiqué publié à Rome.

La peste porcine africaine est une maladie virale extrêmement contagieuse qui se manifeste par de la fièvre et provoque une mortalité très élevée chez les porcs. Elle n'est cependant pas contagieuse pour l'homme.

La maladie a des conséquences socio-économiques catastrophiques aussi bien sur les élevages commerciaux que chez les petits éleveurs porcins. C'est une maladie animale transfrontière au vaste potentiel de propagation à l'échelle planétaire. Il n'existe aucun vaccin contre la maladie, le seul remède est l'abattage systématique.

La Géorgie a signalé que les foyers se sont déclenchés fin avril dans 10 régions disséminées sur tout le territoire. Au total, 20.000 porcs ont été abattus dans des exploitations villageoises et commerciales.

Le pays compte environ un demi-million de porcs, répartis en élevages commerciaux et en petites exploitations.

« L'incursion de la peste porcine africaine inquiète vivement la Géorgie et les pays limitrophes », a indiqué M. Slingenbergh.

« Le dépistage tardif du virus s'est traduit par une longue période à risque où la maladie n'a pas été reconnue et où le virus pourrait s'être déplacé vers les pays voisins. L'Arménie, l'Azerbaïdjan et la Fédération de Russie devraient être en état d'alerte », a-t-il ajouté.

Le virus est probablement entré en Géorgie par des importations de viande de porc congelée ou transformée. Par le passé, il est arrivé dans certains pays que la pâtée des cochons, en particulier celle en provenance de l'étranger, ait été incriminée comme principale source d'infection.

L'Union européenne, l'Organisation mondiale de la santé animale et la FAO détacheront une équipe mixte d'experts en Géorgie au cours des prochains jours pour faire le point de la situation et conseiller le gouvernement sur les mesures immédiates à prendre.

Les porcs peuvent être contaminés par la peste porcine africaine en mangeant de la viande ou des tissus infectés, par contact direct avec un porc infecté, ou par contact avec du matériel contaminé (seaux, vêtements, véhicules). Le virus peut demeurer viable pendant de longues périodes dans les tissus porcins infectés, la viande et les produits transformés, et ces produits ne devraient jamais entrer dans la chaîne alimentaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.