Zdravko Tolimir transféré au Tribunal pénal international pour l&#39ex-Yougoslavie

4 juin 2007

L&#39officier de haut rang dans l&#39armée des Serbes de Bosnie, Zdravko Tolimir, recherché depuis deux ans dans l&#39enquête sur le massacre de Srebrenica, a été transféré aujourd&#39hui au Tribunal pénal international pour l&#39ex-Yougoslavie.

« Zdravko Tolimir est accusé de génocide et d'autres crimes dans le cadre de l'assassinat de 7.000 hommes et jeunes garçons musulmans bosniaques à Srebrenica en juillet 1995 », indique un communiqué publié à La Haye.

Il est également poursuivi pour avoir rendu la vie des civils de Srebrenica et de ?epa insupportable et les avoir contraint à quitter les zones protégées par les Nations Unies.

Entre autres crimes, il aurait été impliqué dans le meurtre de prisonniers musulmans bosniaques retenus dans divers quartiers des villes de Bratunac and Potočari dans l'est de la Bosnie.

L'acte d'accusation stipule qu'il était le superviseur du détachement qui a exécuté plus de 1.700 hommes et garçons musulmans.

Il doit également répondre de son implication dans la tentative de supprimer tous les Musulmans des enclaves de Srebrenica et de ?epa, visant des cibles civiles et restreignant l'aide humanitaire, nourriture, médicaments et assistance médicale.

Sur les 161 personnes recherchées par le Tribunal depuis sa mise en place en 1993, seuls cinq sont encore en fuite, y compris les plus recherchés, le général Ratko Mladić, ancien chef de l'armée, et Radovan Karad?ic, ancien Président des Serbes de Bosnie.

Le Tribunal remercie l'EUFOR (la Force de l'Union européenne en Bosnie-Herzégovine) pour son soutien dans le transport, la sécurité et la logistique du transfert de Zdravko Tolimir.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.