Rwanda : la condamnation de « Mika » Muhimana pour génocide confirmée en appel

21 mai 2007

La Cour d&#39appel du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a confirmé aujourd&#39hui la condamnation à la prison à vie pour génocide, viol et meurtre qualifiés de crimes contre l&#39humanité prononcée contre « Mika » Muhimana.

« Mikaeli Muhimana a été condamné pour avoir incité, commis et s'être rendu complice de nombreux crimes, entre les mois d'avril et de juin 1994 dans la préfecture de Kibuye », indique un communiqué publié aujourd'hui à Arusha, en Tanzanie.

La Cour d'appel a maintenu les condamnations au titre de plusieurs crimes, y compris cinq meurtres et dix autres viols.

Muhimana était conseiller de la commune de Gishyita entre 1990 et 1994. Il a été arrêté à Dar es Salaam (Tanzanie) le 8 novembre 1999. Son jugement s'est déroulé du 29 mars 2004 au 28 avril 2005.

Jusqu'à présent le TPIR a procédé au jugement de 33 accusés. Vingt-sept autres jugements sont en cours. Le Tribunal a procédé à l'arrestation de 72 accusés.

Le génocide rwandais mené entre les mois d'avril et de juillet 1994 a conduit à la mort de plus de 800.000 personnes, principalement des Tutsis et des Hutu modérés, par deux groupes Hutu extrémistes, les Interahamwe et les Impuzamugambi.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.