Nouvelle attaque de pirates contre un navire du PAM en Somalie

21 mai 2007

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a appelé aujourd&#39hui à une action internationale pour éradiquer la piraterie au large de la Somalie, avertissant que la livraison de l&#39aide d&#39urgence dans le pays était gravement menacée après l&#39assassinat d&#39un garde somalien lors d&#39une nouvelle attaque hier.

« Nous exhortons les principaux pays à faire tout leur possible pour combattre ce fléau de la piraterie qui met en péril nos capacités à nourrir un million de Somaliens », a déclaré Josette Sheeran, la Directrice exécutive du PAM dans un communiqué publié à Rome.

Après la mort du garde Somalien dans une tentative pour repousser une nouvelle attaque de pirates contre un navire qui venait juste de livrer des denrées alimentaires dans la port de Merka, les contractants ont refusé de laisser le navire reprendre la mer.

« Cette attaque souligne le problème grandissant que nous pose la piraterie qui, s'il n'est pas résolu, va sectionner l'artère principale de l'assistance alimentaire au pays, ainsi qu'aux populations qui dépendent d'elle pour survivre », a souligné Josette Sheeran.

« Si rien n'est fait immédiatement, ce ne sont pas seulement nos voies d'approvisionnement qui seront coupées mais aussi celles d'autres agences humanitaires qui travaillent dans différentes parties de la Somalie », a-t-elle insisté.

La semaine dernière, le PAM s'inquiétait déjà d'une recrudescence des actes de piraterie dans les eaux somaliennes (dépêche du 18.05.2007).

Cette nouvelle attaque a eu lieu alors que l'agence a commencé un nouveau cycle de distribution à 122.500 personnes qui ont été contraintes à fuir Mogadiscio.

Le navire MV Victoria a lancé un appel de détresse après une attaque à 60 milles de Merka, au sud de la capitale, en route vers Dar-es-Salaam, en Tanzanie.

Des gardes ont été dépêchés pour venir en aide au navire mais l'un d'entre eux a été blessé dans un échange de tirs et est mort un peu plus tard à l'hôpital de Merka.

« Le PAM est extrêmement attristé et inquiet par le décès de ce garde qui a fait preuve d'un grand courage alors que le navire était sous le feu d'une attaque », a dit Josette Sheeran, présentant ses condoléances sincères à la famille de la victime.

En 2005, la multiplication des attaques avait forcé le PAM à interrompre la livraison par la mer de son assistance alimentaire, même s'il s'agit du moyen le plus rapide d'acheminer de l'aide en Somalie (dépêche du 05.07.2005).

Au moins cinq navires ont été attaqués cette année, dont deux rien que la semaine dernière.

En plus des 300.000 à 400.000 personnes qui ont fui Mogadiscio depuis les 1er février, le PAM envisage en 2007 de nourrir 850.000 personnes dans d'autres régions de la Somalie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.