Ban Ki-moon appelle l&#39OCI à user de son influence dans plusieurs pays islamiques en crise

15 mai 2007

Dans un message à la Conférence ministérielle de l&#39Organisation de la Conférence islamique (OCI), le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a demandé à l&#39organisation d&#39intervenir pour aider au règlement des conflits au Soudan, en Afghanistan, en Iraq, ou en Somalie, ainsi que sur le conflit israélo-palestinien.

Ban Ki-moon a demandé instamment à l'OCI d'user de toute son influence pour amener le président ElBéchir du Soudan à respecter ses engagements et à accepter dans les plus brefs délais le déploiement d'une opération conjointe UA-ONU.

« Je tiens cependant à souligner que la présence au Darfour de soldats de la paix plus nombreux ne permettra pas à elle seule de normaliser la situation. La crise qui sévit au Darfour appelle une solution politique », a-t-il réaffirmé.

Concernant la Somalie, « l'OCI est aussi en position d'user de son influence pour faire avancer la cause de la paix », a dit le Secrétaire général.

« Institution multilatérale de première importance, l'OCI est en mesure d'apporter une contribution déterminante à la solution de tous les problèmes que je viens d'évoquer », a affirmé Ban Ki-moon, estimant que « la coopération entre l'ONU et l'OCI dans les domaines économique, culturel et social produit déjà des résultats tangibles pour ses États membres ».

« La situation alarmante qui règne en Iraq appelle aussi l'engagement solidaire de la communauté internationale », a ajouté Ban Ki-moon.

« Je continue de penser que l'ONU pourrait jouer un rôle plus important en Iraq, surtout dans les domaines où elle est particulièrement bien placée pour agir, notamment la médiation politique et l'aide humanitaire ».

« Il appartient certes aux Iraquiens de définir par le dialogue la voie qu'ils entendent suivre, mais ils auront de bien meilleures chances d'y parvenir s'ils bénéficient du soutien régional et international nécessaire », a poursuivi le Secrétaire général, engageant les pays membres de l'OCI « à assumer le rôle qui doit être le [leur] en dénonçant la violence d'origine sectaire qui ébranle la région et en encourageant le dialogue en Iraq ».

Ban Ki-moon a ensuite déclaré qu'il importait que l'Iran « prenne d'urgence toutes les mesures voulues pour rassurer la communauté internationale quant au caractère pacifique de son programme nucléaire ».

Par ailleurs, pour le Secrétaire général, « il est manifeste qu'une paix durable ne saurait être instaurée en Afghanistan par des moyens uniquement militaires », « seule une action concertée permettra de faire face au danger inhérent à la présence des éléments rebelles qui circulent entre les zones frontalières de l'Afghanistan et celles des États voisins ».

« Les États membres de l'OCI sont en position d'apporter une contribution déterminante au renforcement de cette coopération, et donc au rétablissement de la sécurité en Afghanistan », a-t-il souligné.

Le Secrétaire général a également évoqué le conflit israélo-arabe.

« C'est avec un profond malaise que j'ai observé la prolifération des postes de contrôle, la persistance des implantations israéliennes et la construction de la barrière de séparation selon un tracé qui s'écarte de la Ligne verte », a-t-il dit, avant de souligner que son séjour dans la zone de conflit lui a permis aussi de « mieux mesurer les préoccupations sécuritaires des Israéliens ».

« Une fois encore, j'engage les deux parties à montrer qu'elles veulent véritablement la paix par la voie d'une solution négociée fondée sur la coexistence de deux États. Il importe qu'Israël remplisse ses obligations, comme il importe que les Palestiniens assument leurs responsabilités », a-t-il déclaré dans ce message.

Il a estimé que certains éléments sur cette question étaient encourageants, notamment l'Initiative de paix des Etats arabes et la constitution, en Palestine, d'un gouvernement d'unité nationale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.