A Mogadiscio, John Holmes réclame au gouvernement un accès aux populations

14 mai 2007

Marquant la première visite d&#39un haut représentant des Nations Unies dans le pays depuis le début des années 90, John Holmes, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d&#39urgence de l&#39ONU, s&#39est rendu ce week-end dans la capitale Mogadiscio pour évaluer la situation humanitaire et engager les parties à respecter le droit international humanitaire.

« C'est aux autorités que revient la responsabilité de protéger les civils et tout au moins de ne pas faire obstruction à l'assistance », a déclaré John Holmes, qui a souligné que l'insécurité et les entraves à l'assistance humanitaire avaient privé les populations.

John Holmes a rencontré le président Abdullahi Yusuf Ahmed et le Premier ministre Ali Mohamed Gedi, soulignant que le gouvernement fédéral de transition devait faire plus pour aider les travailleurs humanitaires, indique un communiqué publié le 12 mai par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) à New York.

Il a aussi « exprimé sa préoccupation face aux violations des droits de l'homme dans le pays et reçu des garanties selon lesquelles le gouvernement autoriserait la Haut Commissaire aux droits de l'homme, Louise Arbour, à se rendre en Somalie », a rapporté aujourd'hui la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

Le gouvernement aurait également fait connaître son souhait de travailler avec les organisations internationales.

John Holmes, qui a pu visiter un centre de traitement des malades du choléra, a du écourter son séjour en Somalie pour des raisons de sécurité.

Selon OCHA, une bombe a explosé quelques minutes après son arrivée dans la capitale et deux autres une demi-heure plus tard, toutes sur son itinéraire. Le personnel de la mission de l'Union africaine en Somalie a désamorcé un quatrième engin explosif sur le chemin qu'il empruntait.

Aujourd'hui, le Secrétaire général adjoint est arrivé à Kampala, en Ouganda. Il devrait se rendre demain à Kitgum, dans le nord du pays où il rencontrera les autorités locales, le personnel humanitaire, et des personnes déplacées, a dit Michèle Montas.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.