UNESCO : inquiétude concernant l&#39insécurité permanente dans laquelle travaillent les journalistes en Somalie

14 mai 2007

Le Directeur général de l&#39UNESCO, Koïchiro Matsuura, a exprimé aujourd&#39hui sa consternation après la mort du journaliste Mohammed Abdullahi Khalif, tué dans une fusillade à Galkayo, dans la région du Puntland en Somalie, et son inquiétude face au climat d&#39insécurité permanente dans lequel doivent travailler les journalistes dans ce pays.

« Je suis consterné par la mort de Mohammed Abdullahi Khalif, tué alors qu'il effectuait un reportage sur le marché aux armes de sa ville », a-t-il déclaré dans un communiqué publié aujourd'hui à Paris.

« En Somalie, les journalistes travaillent en permanence dans des conditions d'insécurité effroyables. Ils risquent leur vie pour nous fournir des informations indépendantes et fiables et méritent toute notre admiration et notre soutien », a-t-il souligné.

« En demandant davantage de sécurité pour les professionnels des médias, nous protégeons la liberté de la presse et la liberté d'expression. J'exhorte toutes les parties concernées à mettre un frein aux attaques contre le personnel des médias », a ajouté Koïchiro Matsuura.

Mohammed Abdullahi Khalif travaillait pour la radio Voice de Galkayo. On ignore s'il a été délibérément pris pour cible ou s'il a été victime d'un échange de tirs consécutif, d'après le Syndicat somalien des journalistes, à l'arrivée sur place d'un groupe de militaires venus récupérer une arme dérobée.

La Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) a rapporté divers faits récents qui laissent craindre que les journalistes et les médias soient désormais pris délibérément pour cible.

Le journal Ayaamaha a été l'objet le 5 mai d'une attaque à la bombe qui a causé la mort d'un passant. Le groupe privé de radio télévision HornAfrik a été touché le même jour par plusieurs bombardements qui ont fait deux blessés parmi le personnel.

Un autre groupe de radio télévision, la Global Broadcasting Coporation, avait été visé le 19 avril par un bombardement qui a endommagé son équipement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.