La Sierra Leone doit continuer à s&#39efforcer d&#39extirper les causes profondes du conflit passé, souligne Ban Ki-moon

11 mai 2007

Se déclarant « encouragé par les progrès de la Sierra Leone dans le processus de consolidation de la paix », le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a souligné que les élections à venir dans le pays « offrent une occasion unique de créer une nouvelle dynamique sociale et économique dans le pays et lui donnent l&#39impulsion psychologique indispensable en faveur du changement ».

Il a appelé le pays à poursuivre ses efforts, notamment en encourageant la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, la relance économique, l'amélioration de l'accès à la justice et la promotion des droits de l'homme.

« Une évolution positive de la situation générale au cours des mois écoulés a renforcé les perspectives de paix, de stabilité et de relèvement économique à long terme dans le pays », écrit le Secrétaire général dans son dernier rapport périodique sur le pays, discuté aujourd'hui au Conseil de sécurité.

« Le pays a nettement besoin de l'appui de la communauté internationale », souligne ce rapport qui engage le gouvernement à collaborer étroitement avec la Commission de consolidation de la paix.

« Il est très encourageant que le Gouvernement et la Commission se sont entendus pour élaborer un pacte intégré de consolidation de la paix », indique le rapport.

Parmi les évolutions positives de la situation dans le pays, le Secrétaire général distingue notamment « le fait que 90 % des personnes habilitées à voter ont été inscrites pour les élections de juillet 2007 ».

« La première étape du processus électoral s'est révélée être un succès remarquable », insiste le rapport, jugeant « indispensable que les donateurs agissent dans les délais pour que les institutions électorales et le secteur de la sécurité puissent s'acquitter de leur tâche dans le domaine des élections ».

« Afin de faire progresser davantage la consolidation de la paix, il est essentiel que l'évolution positive du processus politique s'accompagne d'un renforcement considérable du secteur de la sécurité », poursuit le rapport, estimant que « les progrès accomplis dans ce domaine demeurent fragiles ».

Se félicitant que lBureau intégré des Nations Unies en Sierra Leone (BINUSIL) ait coordonné avec efficacité les activités du système des Nations Unies et des autres partenaires internationaux en Sierra Leone, le Secrétaire général écrit que la tenue des élections de juillet aidera aussi à définir une stratégie de sortie pour le BINUSIL.

La Sierra Leone, ravagée par des années d'un conflit qui a commencé en 1991, a vu les premiers casques bleus arriver sur son territoire en 1998. Le BINUSIL a été mis en place le 1er janvier 2006 afin d'aider à la consolidation de la paix et à la tenue d'élections cette année.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.