HCR : dernier convoi de rapatriés de la saison entre l&#39Ethiopie et le Soudan

7 mai 2007

Un convoi de 618 réfugiés comprenant un nouveau-né, est arrivé aujourd&#39hui dans l&#39Etat du Nil Bleu au sud du Soudan, concluant le programme de rapatriement des réfugiés soudanais en Ethiopie pour 2006-2007 interrompu par la fin de la saison sèche, annonce le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

« En raison des conditions qui ne vont qu'empirer avec la saison des pluies qui commence, le HCR a décidé que ce convoi, le 10ème entre l'Ethiopie et le sud du Soudan cette année, serait le dernier avant le retour de la saison sèche, au mois de novembre », indique un communiqué publié depuis Kurmuk, au Soudan.

Ce convoi de 17 camions, mis en place par l'Organisation internationale pour les migrations, est arrivé dans la ville frontière de Kurmuk, au Soudan, après un voyage de trois jours depuis le camp de réfugiés de Bonga, en Ethiopie.

Le retour de ces réfugiés dans les villages de Gindi et Chali, après parfois 20 ans d'exil, a été retardé par de fortes pluies dans cette zone mercredi dernier, qui ont rendu les routes difficilement utilisables.

Ces deux villages constituent les zones principales de retour dans le sud de l'Etat du Nil Bleu. Ils ont par conséquent rapidement grossi, comme l'a expliqué Jelvas Musau, un agent de terrain du HCR.

« Lorsque je suis arrivé il y a un an, il n'y avait que quelques personnes ici. Depuis que le rapatriement a été engagé au mois d'avril 2006, nous avons accueilli 17 convois et ramené 11.747 personnes dans cette zone », a-t-il raconté.

Plus le nombre de rapatriés augmente, plus les besoins en infrastructures, services de base et projets qui permettent de créer des revenus pour la population sont importants.

Les projets de développement sont néanmoins entravés par le fait que l'Etat du Nil Bleu, l'un des plus pauvres du sud du Soudan, est un Etat de passage dont les frontières ne sont pas formellement définies, souligne Jelvas Musau.

La plupart des réfugiés ont ramené des meubles avec eux. Toutefois, le HCR leur a distribué des fournitures non alimentaires, bâches en plastique, seaux, tapis, kits de cuisine et moustiquaires, tandis que le Programme alimentaire mondial (PAM) a prodigué des rations de nourriture pour une durée de trois mois.

Le HCR a rapatrié plus de 13.200 réfugiés dans l'Etat du Nil Bleu depuis l'Ethiopie cette année. Quelques 3.000 personnes déplacées ont réintégré leurs foyers dans la région de Kurmuk.

A la fin du mois d'avril, l'agence des réfugiés avait procédé au rapatriement de 58.919 réfugiés au sud Soudan depuis les pays voisins. 300.000 Soudanais sont encore en exil.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.