Somalie : le PAM intensifie ses efforts pour venir en aide à la population qui a fui Mogadiscio

3 mai 2007

Le Programme alimentaire mondial (PAM) annonce aujourd&#39hui qu&#39il élargit ses opérations d&#39aide alimentaire à près de 100.000 personnes qui ont quitté Mogadiscio, déchirée par les pires combats depuis 16 ans et fuie par un tiers de ses habitants.

« Nous devons aider ces personnes maintenant. Des femmes, des enfants et des personnes âgées en sont réduits à se protéger de la pluie sous des arbres et le choléra se répand », a souligné Josette Sheeran, la Directrice exécutive du PAM dans un communiqué publié à Rome.

« Compte tenu du fait que l'intensité des combats a diminué ces derniers jours et avec la coopération du gouvernement fédéral de transition, nous pouvons maintenant accélérer la distribution de nourriture et atteindre de nouvelles régions qui nous étaient inaccessibles auparavant », a-t-elle annoncé.

« La semaine dernière, nous avons aidé 32.000 personnes à l'ouest de Mogadiscio, et nous allons maintenant encore plus à l'ouest, jusqu'à Qoryoley et au sud de Merka et de Brava ».

« De nombreuses personnes ont quitté la capitale avec pratiquement rien d'autre que les vêtements qu'elles avaient sur le dos et alors qu'elles retournent lentement chez elles, trouvent leurs maisons en ruine », a-t-elle ajouté, soulignant que « la majorité de ceux qui ont fui les combats souffrent toujours dans des conditions terribles à l'extérieur de la ville ».

Dans les jours à venir, le PAM envisage de distribuer de la nourriture à au moins 100.000 personnes qui ont fui la ville, un chiffre qui devrait rapidement être porté à 150.000.

42.000 personnes rassemblées dans le port de Merka, au sud de la capitale, devraient recevoir cette aide dès aujourd'hui.

Une autre priorité est celle de venir en aide à 9.000 personnes réfugiées à Qoryoley, à l'ouest de Mogadiscio.

Des distributions de nourriture sont également prévues pour les 13.500 personnes qui ont fui vers la ville de Brava, à 220 kilomètres au sud, ainsi qu'aux 32.000 personnes déplacées autour de la ville d'Afgoye, une ville située à 30 kilomètres à l'ouest de la capitale où le PAM et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) sont déjà présents (dépêche du 24.04.2007).

Le Programme étudie également de manière urgente comment venir en aide à la population demeurée dans Mogadiscio.

Le HCR estime que 365.000 personnes, soit un tiers de la population, a fui la capitale somalienne depuis le 1er février.

Pour le compte du HCR, le PAM a acheminé par avion 14 tonnes de produits non alimentaires à Baidoa, après une donation du gouvernement italien.

Il s'agit notamment de couvertures, de bâches en plastique, de réservoirs d'eau et d'équipement de purification de l'eau, en provenance directe du centre d'urgence humanitaire des Nations Unies de Brindisi, en Italie.

Ces produits sont maintenant amenés de Baidoa à Afgoye, afin d'être distribués aux personnes déplacées.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.