UNICEF/PNUD/UNECE : l&#39Europe de l&#39Est et l&#39Asie centrale souffrent encore de retards comparables aux pays en développement

27 avril 2007

Des millions de personnes en Europe de l&#39Est et en Asie centrale ne profitent pas de la croissance économique, affirme un rapport des Nations Unies, qui révèle que dans cinq pays de la région la moitié de la population vit avec moins de 2 dollars par jour, des chiffres proches des pays les moins développés.

« Le Tadjikistan et l'Albanie connaissent des taux de retard de croissance chez les enfants de moins de cinq ans comparables à ceux rencontrés dans les pays les moins avancés », précise un communiqué conjoint du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (UNECE) et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Le communiqué, publié aujourd'hui à Genève, souligne aussi que les femmes ne bénéficient pas de la croissance. En 2003, la différence de salaire entre hommes et femmes était comprise entre 30% et 50%. Seules la Roumanie et la Bulgarie connaissent une évolution vers un rapprochement des salaires.

Les données contenues dans le rapport, intitulé Regional MDGInfo, autrement dit statistiques régionales relatives aux Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), montrent aussi que les populations rurales sont les plus désavantagées.

« La proportion du nombre de maisons connectées au réseau d'eau courante va de 50% à 80% mais dans les zones rurales elle tombe en dessous de 30% dans la moitié des pays concernés par l'étude », souligne le communiqué.

Les agences des Nations Unies déplorent par ailleurs le nombre d'enfants placés dans des institutions, notamment en Russie où sur 100.000 enfants, 1.200 sont placés dans des institutions au lieu d'être élevés par des familles.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.