Afghanistan : l&#39ONU condamne le meurtre 'absurde' du journaliste Ajmal Naqshbandi par les Taliban

9 avril 2007

La Mission d&#39assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a condamné hier le meurtre du journaliste afghan Ajmal Naqshbandi par des extrémistes Taliban dans la province du Helmand.

« Je condamne sans réserves ce meurtre absurde et appelle les autorités à traduire en justice les responsables. Les auteurs de ce crime ont montré leur indifférence totale au prix de la vie humaine en ignorant les appels de la famille, des journalistes et des Afghans qui d'une seule voix ont plaidé pour sa libération sain et sauf », a déclaré hier le Représentant spécial pour l'Afghanistan, Tom Koenigs, dans un communiqué publié à Kaboul.

Le droit des journalistes à travailler librement sans interférence et sans menaces doit être reconnu et respecté par tous, a insisté le chef de la MANUA, qui a souligné que « Ajmal Naqshbandi incarnait le meilleur de l'Afghanistan d'aujourd'hui », en « jouant un rôle vital pour rapporter les préoccupations et les difficultés du peuple Afghan » et en « montrant une ferme détermination à ce que justice soit faite et à empêcher que de tels crimes ne soient commis ».

Tom Koenig a fait part de ses condoléances à la famille d'Ajmal Naqshbandi.

Selon les informations parues dans la presse, le journaliste Ajmal Naqshbandi avait été enlevé par les Taliban le 5 mars dernier aux côtés du journaliste italien Daniele Mastrogiacomo et de leur chauffeur.

Daniele Mastrogiacomo a été libéré après des négociations qui ont conduit à la libération de cinq Taliban emprisonnés.

Le chauffeur, Sayed Agha, a été décapité le mois dernier.

Les Taliban détiennent encore en captivité cinq médecins travaillant pour le gouvernement afghan, deux travailleurs humanitaires français et trois collègues afghans, dont le sort demeure incertain.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.