Somalie : Louise Arbour gravement préoccupée pour la population civile de Mogadiscio

3 avril 2007

La Haut Commissaire aux droits de l&#39homme, Louise Arbour, a exprimé aujourd&#39hui son inquiétude pour les civils pris dans les combats qui font rage dans le sud de Mogadiscio, la capitale somalienne, entre les forces éthiopiennes et somaliennes et des groupes d&#39insurgés.

« Il est fait état de douzaines de civils tués et de plus de 200 blessés », a-t-elle souligné dans une déclaration publiée aujourd'hui à Genève, « et alors que des milliers de personnes se retrouvent piégées par les combats, plus de 12.000 habitants ont fui la ville ces derniers jours ».

Louise Arbour a rappelé que ces personnes s'ajoutaient aux 400.000 personnes déjà déplacées à l'intérieur de la Somalie.

« La protection des civils les plus vulnérables est de la plus haute importance puisque des personnes handicapées, des femmes et des enfants figurent parmi les morts et les blessés », a-t-elle noté.

En outre, « d'autres informations indiquent des cas de traitements inhumains et dégradants pendant ces combats ».

En conséquence, la Haut Commissaire aux droits de l'homme « exhorte fermement les parties à cesser les hostilités immédiatement et leur rappelle que les lois de guerre doivent être respectées par toutes les parties dans toutes occasions ».

« Je réitère à toutes les parties la nécessité de respecter pleinement le droit humanitaire durant le conflit et leur devoir de protéger les droits de l'homme des civils à tout moment », a conclu Louise Arbour.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.