Soudan : l&#39ONU condamne le meurtre de cinq soldats de l&#39Union africaine au Darfour

2 avril 2007

Le Secrétaire général Ban Ki-moon et la Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS) ont condamné aujourd&#39hui fermement le meurtre de cinq soldats de l&#39Union africaine au Darfour, lors d&#39une attaque menée samedi par des hommes non identifiés.

Cette attaque non provoquée s'est déroulée à proximité d'un point d'eau gardé par la MUAS à Um Baru, à 220km d'El Fasher, indique un communiqué de la Mission publié aujourd'hui à Khartoum.

Déplorant cet incident, le Secrétaire général de l'ONU a souligné à quel point il « illustrait la nécessité que les Nations Unies puissent apporter au plus vite un appui à la MUAS », ce à quoi le Soudan se refuse depuis plusieurs mois.

L'UNMIS a aussi condamné une attaque menée le 31 mars par des hommes armés non identifiés contre un hélicoptère de la MUAS qui transportait le commandant adjoint de la Force et son équipe de Zalingei à El Fasher, dans la région de Kurni au Darfour Ouest.

La Mission des Nations Unies a « exprimé sa profonde préoccupation face à ces attaques et appelé toutes les parties au Darfour à respecter la neutralité et l'impartialité de la mission de maintien de la paix de l'Union africaine ».

« Toute attaque contre le personnel de l'Union africaine au Darfour est une grave violation du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité », souligne le communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.